Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 13:35
Arrête de faire la tête,
Je veux aller faire la fête !
Ici, je m'ennuie à mourir
Et tu n'as plus rien à m'offrir.

Depuis quand ne suis-je pas sortie,
Restant confinée dans ce taudi ?
Oui, j'en ai vraiment plus qu'assez
De toujours rester enfermée !

Tu sais, pour moi ce n'est pas drôle.
Je veux jouer un nouveau rôle
Que celui de femme au foyer,
Je passe mon temps à m'ennuyer.

Exeptées les tâches ménagères
Et remplir mon rôle de mère,
Je ne sors jamais de la maison.
Ma vie est une grande déception.

Je veux juste m'amuser un peu.
Toi, tu es toujours si sérieux !
Et notre couple bat de l'aile.
Tu ne me dis plus que je suis belle.

D'ailleurs, tu ne me dis rien du tout
Et ne me fais plus de bisous
Lorsque tu t'en vas travailler
Ou quand nous allons nous coucher.

En fait, depuis que je suis mère,
Je ne suis plus qu'une colocataire.
Quand avons-nous, la dernière fois,
Fait l'amour ensemble, toi et moi ?

Je veux retrouver mes amis,
J'ai laissé les enfants chez Mamie,
Fais ce que tu veux de ta soirée
Mais moi, ce soir, je vais m'amuser !
Repost 0
Published by Serena - dans Amour - couple
commenter cet article
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 09:47
J'adore son arrogance
Et sa feinte indifférence.
En fait, il enfouit profondément
Ses véritables sentiments.

Mais, malgré tout, ils sont visibles,
Ce qui le rend irrésistible,
Tout comme lorsqu'il cache ses peurs
Derrière ses airs de rockeurs.

Et son humour décapant
De macho dur et insolent,
D'un homme qui n'a peur de rien,
Qui sait que ce qu'il fait est bien.

Mais, en fait, son coeur est tendre
Lorsqu'enfin il se laisse prendre
A montrer ses vrais sentiments
Mais, très vite, il se reprend.

Pour lui, toute faiblesse est exclue
Aujourd'hui, il ne montre plus
Ses failles et les gouffres ouverts
Car il a beaucoup trop souffert.

C'est pour cette raison que, depuis,
Il fait croire qu'il est sûr de lui
Dans toutes les situations,
Avec les filles, dans sa mission.

Mais moi, je sais ce qu'il en est
Et jamais je ne cesserai
De le désirer, de l'admirer
Cet homme au regard décidé.

Et ses yeux verts m'ensorcellent,
Tout comme ses airs de rebelle.
Lorsque je plonge dans son regard
Je me retrouve quelque part

Où mon coeur et mon esprit flottent
Comme s'ils étaient sur la Mer Morte.
C'est une étrange sensation,
Douloureuse et belle passion.

Cependant, le meilleur avec lui
C'est quand, dans ses bras, je me blottis
Contre son torse doux et musclé
D'où émane son parfum musqué.

Et lorsque, avec délicatesse,
De la paume, il me caresse
Avec lenteur, le visage
Je me sens comme sur un nuage.
Repost 0
Published by Serena - dans Amour - couple
commenter cet article
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 10:42
J'ai pris ma décision aujourd'hui,
Enfin je vais quitter mon mari,
Ce crétin qui ne sait que boire
Et qui provoque mon désespoir.

Je n'avais jamais pris conscience
Que j'aimais tellement son absence
Mais désormais je me sens libre,
J'ai de nouveau envie de rire.

Depuis que je l'ai rencontr",
Hier matin, dans ce café,
Je l'ai aimée immédiatement,
Cette femme au sourire éclatant,

Aux yeux d'un bleu profond et pur
Et au regard qui me rassure.
J'aime cette femme de tout mon coeur,
Je vais la rejoindre tout à l'heure.

Oui, j'ai décidé de le quitter
Ce mari infidèle et blasé,
Qui n'apprécie que sa routine
Et les femmes jolies et fines.

Je ne veux pas me venger de lui,
J'ai sincèrement aimé mon mari
Autrefois, avant qu'il ne change
Et que je rencontre mon ange.

JE sais très bien ce qui nous attend,
L'intolérance de tous ces gens
Qui croient que l'amour homosexuel
Nous ferme les portes du ciel.

Comment l'amour pourrait être mal ?
J'ai eu le coup de foudre pour Val.
Ce n'est pas du sexe à l'excès
Mais juste un amour qui nait.

S'il vous plait, ne me jugez pas
Notre amour a été immédiat
Et il est pur et éternel.
"Elle" sera maintenant au pluriel.
Repost 0
Published by Serena - dans Amour - couple
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 12:46
Me prends-tu pour une imbécile ?
Crois-tu que je sois si débile ?
Je sais très bien que tu me mens
Sans cesse et impunément.

Je vois que, de toute évidence,
Pour toi, je n'ai pas d'importance
Et que tu te moques de moi
Tu es d'une extrême mauvaise foi.

Alors arrête de me mentir
Et tente de te repentir
Au lieu de vouloir me faire croire
Des invraisemblables histoires.

Me crois-tu dénuée d'intelligence ?
Je prépare déjà ma vengeance.
Tu aurais dû capituler
Et m'avouer la vérité.

Maintenant, je suis en colère,
Tu vas me payer cet impair,
Tu aurais dû y réfléchir
Avant de te mettre à mentir.

Et oui ! La guerre est déclarée !
Et celle-là je vais la gagner.
J'ai toutes les preuves nécessaires
Pour te mettre plus bas que terre.
Repost 0
Published by Serena - dans Amour - couple
commenter cet article
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 11:30
Il avait de magnifiques yeux bleus,
Un regard profond et ténébreux,
Cela peut paraître étrange
Mais il ressemblait à un ange.

Son corps était puissant et musclé,
On aurait pu le croire sculpté
Dans de la glaise ou de l'argile
Et cela me rendait fébrile.

Quant à ses cheveux couleur ébène
Que je m'empêchais à grand peine,
Soit de sentir, soit de caresser,
Ils étaient si soyeux, si épais !

Et son odeur si enivrante,
Ses jambes tellement puissantes,
Tout en lui me donnait le vertige
A me demander :"Qui suis-je?"

Et lorsqu'il se mettait à parler,
Je ne pouvais pas l'écouter
Car sa voix grave et profonde
M'enivrait en quelques secondes.

Pourtant je voulais vraiment savoir
Ce qu'il racontait comme histoire,
De tout mon coeur, j'ai essayé
Mais mon corps était tétanisé.

Plus un muscle ne me répondait,
Subitement mon cerveau buggait,
Je devais avoir l'air stupide
En le fixant d'un regard vide.

Lorsque je recouvrais mes esprits,
Mon ange était déjà parti.
Peut-être, un jour, le reverrais-je.
Peut-être, un jour, lui parlerais-je.

Mais non, je dois le retrouver,
Il faut tout de suite le rattraper,
Jamais je ne me pardonnerais
D'avoir pu perdre l'homme parfait.

Alors j'ai cherché dans la foule,
J'ai bien cru en perdre la boule
Mais soudain, je l'ai vu, c'était lui !
Qui discutait avec un ami.

Je ne me suis pas précépitée,
Je devais d'abord me calmer
Puis je me suis rapprochée de lui
Et me suis présentée à son ami.

Tous les trois nous avons discuté
Bien que j'étais encore troublée.
Pour finir, il me raccompagna
Et nous passâmes la nuit chez moi.

Repost 0
Published by Serena - dans Amour - couple
commenter cet article
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 13:50
Mon trésor, mon lapin, mon coco...
Je hais tous ces surnoms idiots
Que l'on se donne presque toujours
Après la première nuit d'amour.

C'est parfaitement ridicule,
Cela rend les gens incrédules
Lorsqu'on se donne ces petits noms
En se moquant des "qu'en dira-t-on".

Mais c'est aussi attendrissant
De voir que s'aiment deux amants
Bien que l'on préfère rester loin
Et ne pas en être le témoin

Car c'est toujours un peu gênant,
Lorsqu'on est marié depuis dix ans,
D'assister à une telle fusion
Si on ne vit plus de passion.

Notre couple s'est émoussé
Et ce débordement partagé
Ne fait que nous le rappeler
Dans un douloureux effet.

Alors, toutes ces tendresses,
Ces surnoms, cette délicatesse,
Nous rendent furieux et aigris
Et nous emplissent de jalousie.
Repost 0
Published by Serena - dans Amour - couple
commenter cet article
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 14:06
Je ne demande pas grand-chose.
Quand je suis avec toi, je m'ennuie.
Je veux que l'on fasse une pause
Et, de préférence, pour la vie.

Tu passes ton temps à parler
De tout, de rien, du temps qu'il fait.
Franchement, tu pourrais la fermer !
Mais non, tu ne le fais jamais.

J'ai pourtant demandé un répit
Mais tu t'en moques éperdument.
Je me demande si dans ta vie
Tu as su écouter les gens.

Tu te prends pour un intellectuel
Mais ton bla-bla n'est que du vent,
Tu n'as même pas une parcelle
De bon sens, c'est évident !

Alors je refuse de t'écouter,
Je préfère rentrer chez moi
Et regarder seule la télé.
Tout est mieux qu'être avec toi.

En plus, sexuellement, c'était nul,
Ce que je n'ai jamais caché.
Au moins je sais que dans ma bulle,
Mon plaisir, je vais le trouver.

Evite de me regarder ainsi,
Tout était tellement évident,
Cette rupture était pressentie
Par notre entourage, notamment.

Personne ne pouvait l'éviter,
Nous sommes juste incompatibles,
Maintenant, cesse de pleurer.
Me supplier est inutile.
Repost 0
Published by Serena - dans Amour - couple
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 09:45
Mes jambes doucement se dérobent
Tandis qu'il retire ma robe.
Lentement, elle glisse à mes pieds
Sans qu'il ne cesse de m'embrasser.

Et puis, fermement, il me retient,
Je ne sens rien d'autre que ses mains
Qui vont et viennent sur mon corps nu.
Où suis-je ? Je ne le sais plus.

Il m'allonge tendrement sur le lit,
Une vague de désir m'envahit.
Avec passion, je l'enlace
Et fébrilement, il m'embrasse.

Je le déshabille habilement
Et jette au loin ses vêtements.
Sans cesser de le dévsager,
Je vois mon plaisir se refléter

Dans son regard empli de désir
Et les yeux ne peuvent mentir.
Je me sens comme attirée
Par son corps, ses muscles aimantés.

De mes jambes, je l'enserre
Et, en moi, lentement, il se perd
En un doux va-et-vient rythmé
Qui devient soudain efféné.

D'instinct, je suis le mouvement
Et émets plusieurs gémissements.
Ensemble, nous atteignons l'orgasme
Juste avant les derniers spasmes.
Repost 0
Published by Serena - dans Amour - couple
commenter cet article
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 09:16
Ai-je l'air si désespéré
Que vous souhaitiez tous me maquer
Avec le premier qui passe ?
Non, tout cela me dépasse.

Ma vie de célibataire
N'a rien pour me déplaire.
Cessez donc de me harceler,
Je suis bien devant ma télé.

Il faut préciser que ces hommes
Dont la conversation m'assomme
N'ont rien d'extraordinaire
Et ne peuvent pas me plaire.

Je ne les rappelle jamais
Car je les oublie, c'est un fait.
Aussitôt ma porte fermée,
Pour moi, ils cessent d'exister.

Je vous prie donc, à l'avenir,
D'omettre de me prévenir
Après avoir organisé
Un de ces rendez-vous arrangés.
Repost 0
Published by Serena - dans Amour - couple
commenter cet article
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 08:55
Je le regarde l'embrasser
Car, bien que je l'aie toujours aimé
Et que cette femme soit très jolie,
Je ne ressens aucune jalousie.

Je le vois bien, il est heureux,
Il est même très amoureux.
Comment pourrais-je lui reprocher
De vivre un amour passionné ?

Car, puisqu'il ne veut plus de moi,
Que je suis forcée au célibat,
Je ne peux pas lui imposer
La même existence esseulée.

En fait, je l'aime tellement
Que je veux son bonheur uniquement
Et le voir heureux me suffit
A combler le vide de ma vie.

Pourtant, j'ai vraiment essayé
De la haïr, de la détester,
Cette femme dont l'insouciance
Semble combler son existence.

Mais je n'y suis pas parvenue,
Elle ne s'est même pas aperçue
A quel point je pouvais l'aimer,
Le vouloir et le désirer.

Elle vi son amour simplement
Car elle l'aime, c'est évident !
Et puiqu'ils sont heureux ainsi,
Je ne me mêlerai pas de leur vie.

Je me contente de regarder
L'homme que j'ai toujours aimé
Et si sa vie le satisfait
Jamais je n'interviendrais,

Je resterais à bonne distance
Et supporterais son absence.
Je l'aime et l'aimerai toujours
C'est ça le véritable amour.
Repost 0
Published by Serena - dans Amour - couple
commenter cet article

Recherche